Confinés, évadez-vous!

Que ferions-nous sans l’internet ? Imaginons notre vie d’aujourd’hui en confinement plus ou moins sévère, sans cette ouverture sur le monde, les parents, les amis, la culture, les infos, l’art, les livres, le cinéma, l’étude, les distractions,…  Ce miracle technologique nous offre tout, à l’instant, là où nous sommes. Quelle chance.

Il faut bien sûr trier le bon grain de l’ivraie, et si les incontournables réseaux sociaux permettent des échanges… sociaux, ils sont aussi les vecteurs de tant d’inepties et de mensonges. Et avec ce temps libre forcé que la pandémie nous offre, voilà brusquement nos multiples boîtes électroniques débordant de messages plus ou moins intelligents, intéressants, sérieux, distrayants, amusants… pas de quoi se plaindre, quoique…

D’un autre côté, on ne peut que se réjouir de la généreuse créativité des opéras, orchestres, acteurs et artistes de tous genres qui, privés de leur raison d’être, à savoir, se produire en public, s’investissent pour nous offrir – gracieusement et via l’internet – leurs performances et leurs talents. De même pour les musées qui nous ouvrent leurs portes.

Pensez aussi à connecter votre PC à votre smartTV, par câble HDMI. Vous verrez tout en grand.

Voici quelques liens remarquables à consommer sans modération.  Il vous suffit de cliquer sur les bandeaux ci-dessous. Sur certains sites, il vous sera demandé de vous inscrire. N’hésitez pas.

AUVIOPartez avec Jean-François Zygel qui décompose et analyse les œuvres musicales les plus belles… et découvrez presque toutes les émissions de la RTBF en replay. Via Auvio.

BOLERO RAVELLe Boléro de Ravel par l’Orchestre national de France. Chaque musicien jouant chez lui, créatif confinement oblige !

CULTURE CHEZ NOUSConférences, concerts, émissions de TV en replay… quand vous le voulez, via le site du Ministère de la Culture Français.

FRANCE CULTUREDanse, théâtre opéra, rock, et tant et tant sur le site de France.tv

OPERA PARISAllez à l’Opéra de Paris, dans votre canapé. Un verre de vin à portée de main. Merci à Jean-Pierre et Evelyne, de Paris, de nous en avoir informés.

POMPEIElle devait ouvrir ses portes au Grand Palais le 25 mars, cette exposition numérique immersive vient chez vous en avant-première.

PASSERELLESUn must, une mine d’or, le site pédagogique de la BnF, Bibliothèque nationale de France. Site découvert grâce à Michaël, notre ami (et fidèle lecteur) actuellement en confinement en Israël.

HERMITAGE

Une visite du Musée de l’Hermitage à St-Petersbourg. Un film de plus de 5 heures, fait avec un iPhone 11 Pro. Qualité exceptionnelle… à ne pas manquer.

GOOGLE ARTTellement à voir sur ce site Google Art & Culture.bolshoi

Le Bolchoï a sa chaîne Youtube… plus besoin d’aller à Moscow.arte concerts

Musiques tous azimuts sur Arte Concert… mais aussi des séries, films, émissions, reportages…

Envoyez-nous d’autres sites à visiter…

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

WEI JIEn Chinois, le mot «CRISE» est composé de deux caractères. Le premier caractère «danger» représente un homme au bord d’un précipice. Le second, souvent associé au vocabulaire des machines, signifie opportunité/chance lorsqu’il est associé à . La sémantique chinoise est dans ce cas plus positive en évoquant le caractère favorable que peut représenter une crise pour une organisation… Peut-on trouver sur le web.

En réalité, il s’agit d’une erreur mais pas pour autant une méchante fake news.

jfkC’est plutôt une mauvaise compréhension de la langue chinoise, si complexe. Ce trope a été utilisé par John F. Kennedy durant sa campagne électorale en 1959 et 1960, créant ainsi la légende.

crisis-jfk.jpgCette erreur d’interprétation a depuis souvent été employée en politique bien sûr mais aussi dans les exposés traitant du marketing. Le but était de convaincre les auditoires qu’une crise peut se transformer en opportunité, ce qui a été prouvé à maintes reprises. En se servant de l’exotisme des idéogrammes chinois, et de la sagesse liée à cette civilisation multi millénaire, les orateurs font certes preuve de culture mais surtout arrivent à convaincre ceux qui les écoutent, qu’ils ont intérêt à phosphorer !   N’est-ce pas là le principal ?

Lisez ceci.

 

Brigitte & Jean Jacques Evrard
p.art.ages@proximus.be

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :